PALACE + Island + David Simard (20/03/17) – La Boule Noire

PALACE + Island + David Simard (20/03/17) – La Boule Noire

On avait manqué notre rendez-vous avec PALACE alors qu’ils foulaient les planches de la Boule Noire durant la dernière édition du festival Les Inrocks. Louper les londoniens n’était donc pas vraiment une option cette fois ci, tant leur premier album avait su nous emporter.

On pénètre ainsi dans la petite salle du 18éme au doux son de guitare de DAVID SIMARD, bon copain du groupe, qui a quitté son Canada natal pour venir présenter son dernier album solo « The Heavy Wait ». Le set est court mais laisse le temps d’apprécier son folk intime et charnel avant la suite.

A lire en complément : THE WARLOCKS (28/02/14) – La Maroquinerie

La suite qui arrive très vite avec les jeunes anglais d’ISLAND qui vont largement faire le job. Auréolés d’un EP tout frais sorti des bacs, le quatuor ne donne jamais l’impression d’être de simples débutants et aligne une belle série de titres pop rock, passant aisément de la mélancolie à des détours plus énervés. C’est bien dans ces moments que le chanteur Rollo Doherty nous fait apprécier une voix pleine de souplesse, s’affirmant autant dans la douceur que dans des éraillements déchirants. Des petits nouveaux à suivre avec intérêt.

Lire également : POGO CAR CRASH CONTROL + ELECTRIC JAGUAR BABY (24/03/17) – Mains d’Oeuvres

Place enfin au rendez-vous attendus avec PALACE. Le groupe va nous offrir pendant un peu plus d’une heure un set coloré et charmeur à la hauteur des attentes. « Have Faith » donne un ton aérien et malicieux dès le départ avant que le concert alterne entre pop songs enflammées et moments plus intimes. La production léchée mais pas étouffante des titres laisse le groupe s’amuser avec beaucoup d’aisance sur scène.

On apprécie toujours autant la sensualité de « Head Above the Water », l’urgence de « Break the Silence », ou « So Long Forever » qui se paie le luxe de battre Foals sur son propre terrain. La voix de Leo Wyndham, charmeur à souhait, fait des merveilles en s’emballant sur « It’s Over ». Pas étonnant alors de voir le public se laisser docilement emporter par un groupe qui maîtrise aussi bien ses effets. Sur la fin, Wyndham nous promettra de revenir bientôt dans les parages, on les attend au tournant !

Photos et texte © Bastien Amelot pour STBC
Remerciements à Caroline International France

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

WordPress:

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle