YOU SAID STRANGE + ELECAMPANE (17/09/15) – Le Badaboum

YOU SAID STRANGE + ELECAMPANE (17/09/15) – Le Badaboum

Petite soirée de préchauffage avant le festival ROCK IN THE BARN à Giverny dans quelques jours, au cours de laquelle nous avons eu la chance d’assister à deux excellentes performances.

Une chance que peu d’autres spectateurs ont su saisir malheureusement, car lorsque les normands de YOU SAID STRANGE foulent les planches, la salle ne compte guère plus d’une trentaine de personnes. Qu’importe, le jeune vocaliste/guitariste/douze-cordiste Eliot nous souffle qu’ils feront de leur mieux… Et voici la lumière qui déferle comme un souffle onirique vers une dimension parallèle. L’atmosphère du Badaboum, réputée froide et guindée, se nourrit de nappes de guitares propres à évoquer le Brian Jonestown Massacre. Lorsque résonne « St Enoch », entêtante ode à Glasgow (plus rock’n’roll tu meurs), déjà l’audience se rapproche et se laisse conquérir par rafales soniques. A noter une poignante reprise d’un titre de leurs potes polonais de RUST, pour un trip tout en langueur jusqu’au bout du set, où YOU SAID STRANGE délivrent une version longue de « Rivers », absolue beauté hypnotique, bijou ultime qui attise la faim et brûle la sève des corps.

En parallèle : DISQUAIRE DAY 2015 (18 avril)

A voir aussi : GUSH – (11/09/14) – Le Nouveau Casino

Trio français issu de Concrete Knives et Two Bunnies In Love, ELECAMPANE bénéficie d’une fosse déjà plus dense, voire plus « danse ». Pour leur deuxième concert parisien après une session Summer Here Kids en juillet dernier au Trabendo (notre report ici ), les Caennais confirment qu’ils savent envoyer la sauce électrique ! Impossible de ne pas être touché par le démon du déhanché impulsif, de ne pas ressentir l’essence pop positive qui s’offre ici. Le groupe expliquait qu’Elecampane est le nom anglais de la grande aunée, fleur des montagnes « aux vertus médicinales qui permet de libérer les bronches et retrouver de l’oxygène pour son bien-être ». C’est grandement réussi ce soir, car lorsqu’ELECAMPANE quitte la scène, la bien nommée « Heaven » s’étire sur un final en loop de plusieurs minutes et que nous aimerions éternel. Un rappel spontané en cadeau lancé comme une pavé approprié, vient achever la soirée, pour les quelques âmes encore présentes…

Rendez vous le week end prochain à Giverny.

Photos et texte © erisxnyx pour STBC

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle