THE WARLOCKS (13/05/15) – La Maroquinerie

THE WARLOCKS (13/05/15) – La Maroquinerie

Mercredi dernier, veille de jour férié propice aux débordements, la Maroquinerie accueillait une grande messe psychédélique menée par les sorciers californiens.

En ouverture, le jeune et fringant quintet BRAHMA-LOKA, en référence au plus haut des cieux dans l’hindouisme, apporte une transe psyché de haute consistance entre les murs de la Maroquinerie. Une étiquette spirituelle qui leur sied étonnamment, bien plus que leur précédent nom Where’s Strutter? du moins. Les mancuniens débordent d’une audace atterrante pour leur première scène parisienne, et sont manifestement ravis de nous abreuver de leur céleste énergie par flux tendus. Le frontman aux lunettes de soleil vissées sur le nez en profite pour dédier leur chaude prestation à Jim Morrisson, sur la tombe duquel les garçons sont allés se recueillir plus tôt dans la journée !

A lire également : Concours : THE 5.6.7.8’S + The Wave Chargers à Petit Bain (terminé)

21 heures résonnent lorsque THE WARLOCKS foulent les planches de la Maroquinerie le sourire aux lèvres. Depuis leur dernier passage parisien dans cette même salle il y a à peine plus d’un an, nous observons l’addition d’un clavier, toutefois peu proéminent dans le son des californiens ce soir. Bobby Hecksher parait serein, fragile et animal, au beau milieu de la scène directement flanqué de Chris DiPino (basse) et JC Rees (guitare), très en forme, avec lesquels il s’amuse de bon cœur.

Il explique juste avant « It’s Just Like Surgery » qu’il adore l’entendre, mais qu’il n’aime pas trop le jouer, ainsi implorant la clémence de l’audience, pourtant toute acquise, en cas de fuck-up !
Tous les LP du groupe sont à l’honneur, avec une légère insistance sur le parfait « Phoenix » (6 titres, soit un bon tiers du set) ; un rappel plébiscité au micro par un fan déluré clôt le set sur un « Cosmic Letdown » stellaire et pesant. Aucune nouveauté parmi les morceaux, toutefois le guitariste Earl V. Miller avouera plus tard en forme d’exclu qu’ils ont déjà enregistré 6 titres cette année ; et que la formation reviendra en Europe dans les tout prochains mois lui témoigner son attachement.

Photos et texte © erisxnyx pour STBC
Remerciements à La Maroquinerie

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

Aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle