THE JON SPENCER BLUES EXPLOSION (04/11/15) – La Gaîté Lyrique

THE JON SPENCER BLUES EXPLOSION (04/11/15) – La Gaîté Lyrique

Revenons un instant en 1998. Su le plateau de Nulle Part Ailleurs (revoir ici), un mec sapé d’un pantalon en cuir met un bordel pas possible sur le plateau de l’émission phare de Canal +, en clamant son amour pour le rock n’roll à coup de « Bluuuues Explosiooooon ». Stupéfaction et déclic dans ma tête d’adolescent élevé à coups de Led Zep’ et qui ne jure que par le son de Seattle de la fin des années 90, Pearl Jam en tête. C’est à partir de ce moment là que je me suis intéressé à ce que l’on peut appeler le « rock indé », en découvrant le JON SPENCER BLUES EXPLOSION et son blues garage dévastateur. L’album « Acme« rapidement en poche,  mon ‘émancipation’ musicale était en marche ….

Où en est le JSBX dix sept ans après ? Même si j’ai pu croiser le trio sur scène à deux reprises depuis le choc télévisuel, c’est avec impatience et excitation que l’on se dirige avec ma camarade, appareil photo en mains, au premier rang. C’est parti pour un set comme les new yorkais en ont l’habitude : brute et sauvage.
Si forcement au fil du temps Mr Spencer est devenu moins remuant, il n’a pas pour autant perdu son déhanché et remettre le charisme du bonhomme en question parait impossible. Ses deux compères du début sont toujours aussi précis avec un Judah Bauer parfaitement classe. Les titres sont enchaînés  avec peu ou pas de coupure, juste le temps que Jon harangue un peu la foule ‘ladies and gentleman’. Un écran géant fait défiler New York sous nos yeux, thème du dernier album en forme d’hommage du groupe pour sa ville, sur scène le Blues Explosion déploie tout son savoir faire et sa fureur rock n’roll.

Lire également : Du son chez CIRCA WAVES

En parallèle : Concours : THIS IS NOT A LOVE SONG FESTIVAL (terminé)

On a pas pris une claque ce soir. On savait très bien ce qui allait se passer et JSBX n’est depuis longtemps plus une surprise. En revanche, il s’agit bien d’une valeur sûre, celle qui garantie l’authenticité d’un rock n’roll sans concession, qui suinte le blues cradingue et les soirées sauvages au CBGB’s. Tant que ces trois gars continueront à écrire de la musique et la jouer live, on peut dormir tranquille …… ‘Blues Explosion ladies & gentleman’ !

Photos © erisxnyx , texte © STBC
Remerciements à Fargo Mafia

 

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

WordPress:

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle