NEUTRAL MILK HOTEL (25/05/14) – Le Trianon

NEUTRAL MILK HOTEL (25/05/14) – Le Trianon

C’est un groupe référence de la scène indé américaine qui nous donnait rendez vous du côté de Pigalle en ce sombre dimanche électoral .
NEUTRAL MILK HOTEL fondé en 1989 et récemment reformé, était attendu par un Trianon copieusement rempli pour l’occasion et par avance acquis à la cause musicale du leader/chanteur/guitariste Jeff Mangum.

C’est d’ailleurs lui qui arrive seul sur scène lorsque les lumières s’éteignent, planqué sous une casquette et une barbe à faire pâlir un hipster du canal St Martin .
C’est « Two Headed Boy« , certainement notre morceau préféré du cultissime LP (« In The Aeroplane… » 1998 déjà !), qui ouvre le bal dans une version proche de celle de l’album et qui aurait dû être jouissive, si il y avait eu moins d’effet saturé dans la voix et la guitare folk du chanteur. Cela allait durer tout le concert et c’est bien la première fois que le son nous laisse une mauvaise impression dans cette salle…..

Cela peut vous intéresser : CYMBALS EAT GUITARS + BOSCO DELREY (19/01/15) – Point Ephémère

Sinon les chansons de cow-boys, sorte de country/folk à la sauce grunge, sont plutôt efficaces et la fosse se bouscule sauvagement par moment (« Holland,1945« ). La voix de Mangum nous ravit quand elle accompagne une simple guitare et peut nous agacer quand elle est noyée au milieu d’une orchestration pas toujours délicate. Peu importe, le public ce soir est venu se lâcher et jubile sur « The King Of Carrot Flowers, Part  One, Two & Three » la chanson en trois parties, qui broie en un peu plus de cinq minutes tout l’Americana si cher à l’Oncle Sam.

« In The Aeroplane Over The Sea » devient une hymne à salle mais perd un peu de son innocence addictive en version live, les chansons s’enchaînent dans un jeu de lumière minimaliste.
En vingt chansons, NEUTRAL MILK HOTEL sous la houlette de son chef d’orchestre, hippie des temps modernes, trimbale sa fanfare bordélique avec talent mais on ne peut s’empêcher d’être finalement un peu déçu par la copie trop brouillonne rendue en fin d’exercice.

A lire également : Focus : LIMBO FESTIVAL (places à gagner)

Les visages en sueur et happy face croisés à la sortie ne sont certainement pas du même avis…..

Remerciements à RADICAL PRODUCTION

About these ads

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

J’aime chargement…

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle