FRUSTRATION + Obnox (07/07/15) – Petit Bain

FRUSTRATION + Obnox (07/07/15) – Petit Bain

Une salle que l’on affectionne particulièrement, le Petit Bain, fêtait ses quatre ans mardi dernier et l’équipe avait réuni un plateau de choix pour l’occasion. Malheureusement, on arrive à la toute fin du set des TIGRES DU FUTUR. L’ énergie du dernier morceau était suffisamment convaincante pour nous donner des regrets de n’avoir pu arriver plus tôt ….

Le premier coup de massue de la soirée viendra du trio américain OBNOX avec son garage noise aux vapeurs de hip-hop qui met une belle claque aux nombreux amateurs de son qui tâche, présent dans la salle. Une belle découverte d’un groupe dont les compositions studio bringuebalantes passent haut la main l’épreuve du live.

Sujet a lire : PLAYLIST #28

Si FRUSTRATION est une valeur sûre au niveau de la performance scénique, ils ont basculé dans notre esprit dans la catégorie des meilleurs performeurs live avec cette prestation au Petit Bain.
Le groupe était venu roder quelques chansons d’un nouvel album annoncé pour la rentrée devant un public de connaisseurs, acquis à sa cause. Les mecs du groupe pourraient être ton voisin de palier, ton garagiste ou ton banquier. Ils débarquent comme si de rien n’était les mains dans les poches, l’air inoffensif, pour mieux te coller une belle claque au visage dès les premières notes de leur post punk ravageur. Pendant une grosse heure, la qualité du show proposé et cette furie sonore déversée en continue, permettent de mieux comprendre pourquoi ce groupe, si peu exposé, joue partout à guichets fermés. Que tous ceux qui pensent, par ignorance et manque de curiosité, que le rock en France est au tapis, prennent un billet pour la future tournée de FRUSTRATION. L’uppercut pourrait être fatal ….

Un grand merci à Petit Bain pour cette soirée festive. Vous êtes au top !
Photos © STBC

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.
Copyright © 2019- Spintheblackcircle