FOXYGEN (01/06/15) – La Machine du Moulin Rouge

FOXYGEN (01/06/15) – La Machine du Moulin Rouge

FOXYGEN n’avait pas fait les choses comme les autres puisque c’est avant d’entamer leur tournée, que le groupe a annoncé sa séparation une fois celle ci achevée. D’ailleurs en sortant de la salle, on se dit que ce groupe ne fait pas grand chose comme les autres … Et tant mieux !

Après une première partie sans relief, la scène se met en place. Fleurs et fruits en plastique sur les pieds de micros, guirlandes multicolores et autres « grigris » sont disposés autour des instruments. Les lumières s’éteignent et les musiciens prennent possession des lieux, accompagnés par trois choristes sur le devant de la scène. C’est alors que déboule depuis la fosse Sam France, chanteur/leader déjanté dans son vieux costard trois fois trop grand. A partir de ce moment là et donc, dès le début du concert, on bascule dans le grand délire musical.

Sans une minute de répit, FOXYGEN va triturer ses morceaux pour les rendre furieusement rock et sauvages. Les choristes se démènent entre vocalises et mouvements dignes d’un cours d’aérobic, pendant que le frontman s’époumone tout en se roulant parterre dans une débauche d’énergie ahurissante. Les californiens offrent un véritable show digne d’un cabaret burlesque en mettant en scène leur musique (musiciens qui sortent les cartes pendant que Sam France prend le public à partie, simulation de cérémonie macabre …) , on jubile !

Au bout d’une demie heure tout le monde disparaît backstage pour une entracte de quelques minutes durant laquelle le seul titre pop de la soirée « San Francisco » sera joué sur une bande sonore. Déconcertant. Tout le monde revient pour un « snippet » du Let It Be des Beatles volontairement massacré, pour mieux nous remettre une couche de rock déglingué à la suite. FOXYGEN fait l’unanimité et La Machine Du Moulin Rouge saute dans tous les sens.

Une heure quinze, pas plus et les gars quittent définitivement la scène. Trop juste pour un concert « normal » mais ce lundi soir avec FOXYGEN n’avait rien de normal. Un set complètement déjanté, terriblement fun et drôle qui nous fait regretter la décision du groupe de tourner la page.

A la sortie tout le monde a le sourire, le meilleur concert de l’année pour certains, le plus hallucinant pour d’autres et un peu les deux pour nous.

Remerciements à Alias
Photos © STBC

 

 

 

 

About these ads

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.