DRY THE RIVER + Mounties (11/04/15) – La Flèche d’Or

Initialement prévu en tête d’affiche à La Maroquinerie, MOUNTIES s’est finalement greffé à DRY THE RIVER pour une date à La Flèche d’Or. Emmené par deux figures de la scène indé canadienne, à savoir Hawksley Workman et Steve Bays (Hot Hot Heat), le groupe nous avait séduit notamment grâce à son single « Headphones« . Une fois sur scène, le band de Vancouver nous laisse d’avantage perplexe …. Si Hawksley Workman qui opère cette fois ci derrière les fûts est redoutable et omniprésent, le chant de Steve Bays est un peu approximatif et manque cruellement de puissance sans l’aide de ses comparses …. L’ensemble du set n’est pas désagréable mais ne dégage aucune saveur véritable, il est temps d’aller faire un tour en terrasse ….

A lire aussi : Concours : Festival ROCK IN THE BARN

L’impression laissée par DRY THE RIVER sera différente. Tout d’abord, il faut l’avouer, leur style nous emballe davantage. Navigant entre une folk épurée et envolées rock épiques, le groupe maîtrise son sujet et se fait remarquablement « driver » par un John Liddle à la voix impeccable.
Avec des titres au potentiel de hits comme « New Ceremony » ou « Gethsemane » les londoniens sont précis et le public adhère. La construction de la majorité des chansons avec changements de rythme et de belles montées en puissance, contribue à donner une belle intensité au set qui ne retombera que par courts moments. Simple et efficace, comme on aime.

Cela peut vous intéresser : Concours : MERMONTE + BOOGERS (Café de la Danse) – Terminé

 Remerciements à La Flèche d’Or
Photos © erisxnyx pour STBC

About these ads

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J'aime :

J'aime chargement…

Sur le même thème

Copyright 2023. Tous Droits Réservés