DAUGHTER (30/01/16) – La Gaité Lyrique

DAUGHTER (30/01/16) – La Gaité Lyrique

La Gaité Lyrique affichait complet vendredi soir pour la venue du trio DAUGHTER, auteur d’un des meilleurs albums publiés depuis le début d’année. Avec « Not To Disappear« , le groupe s’est clairement élevé au niveau que l’on espérait : plus musical, plus noisy, mieux produit, toujours plus mélancolique, avec un LP dans son ensemble, taillé pour le live. Lorsque la salle est plongée dans le noir, nous étions donc dans les meilleures dispositions pour nous laisser emmener, loin …..

Une heure trente plus tard et les lumières rallumées, il était bien délicat de quitter l’endroit où DAUGHTER venait de nous faire passer un si joli moment. Une performance nourrie de mélodies célestes qui nous a plongé dans des moments de mélancolie jubilatoires. A l’image de sa nouvelle livraison discographique, la guitare quittent par moment ses harmonies claires au profit de sonorité noisy qui donnent le vertige. La formation londonienne fait preuve d’une maîtrise impeccable, fidèle à ce que l’on a pu voir lors de leur dernier passage parisien au Days Off 204.

Au bout de soixante minutes d’un set cohérent , DAUGHTER décide de nous donner le coup de grâce avec les trois dernières chansons. Tout d’abord « New Ways« , point culminant du nouveau LP et sa lente montée à arracher les larmes, l’indispensable « Youth » superbement exécutée et pour finir, « Fossa« , titre le plus enlevé du concert (voir de la discographie du groupe) qui clôt la soirée sur des notes à l’énergie rock. DAUGHTER fait parti de ces groupes précieux qui font se sentir bien, sur disque, comme sur scène.

Photos © JM Ferre pour STBC
Texte @STBC

Remerciements à Beggars France

Publicités

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

WordPress:

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.