BLONDE REDHEAD (22/09/14) – Le Trianon

BLONDE REDHEAD (22/09/14) – Le Trianon

Vingt ans après un premier album éponyme, BLONDE REDHEAD revient en 2014 avec son nouvel album « Barragàn« . C’est dans la salle du Trianon, une de nos préférées, que le trio pose ses valises pour une de ses quatre dates dans l’hexagone.
C’est d’ailleurs avec le titre « Barragàn » que le groupe entame les hostilités. Durant les 16 chansons jouées ce soir là, la bande à Kazu va piocher dans son large répertoire tout en mettant en avant ses compositions les plus récentes, à l’image du titre « No More Honey » et son riff de guitare additif. Si l’attention du public est forcément concentrée sur la chanteuse/guitariste de la formation, les frangins Pace assure sobrement mais avec précision d’amener le groupe, et son public, dans un climat musical propice à la communion.

Les titres les plus énervées, sont les plus fédérateurs. A l’image de « Melody Of A Certain Three« , « Falling Man » ou « Equus » en rappel, BLONDE REDHEAD nous rappelle qu’ils sont avant tout un groupe de rock inspiré , tendance qui c’est éclipsée lors des deux dernières productions. Leur côté le plus Noisy contraste avec des titres plus posés, rythmés par des nappes synthétiques révélant une pop atmosphérique plus nuancée sur « Defeatist Anthem » et « Seven Two » par exemples.

L’éclairage est volontairement minimaliste, avec une prédominance pour le rouge. Ambiance qui plonge le groupe dans une perpétuelle pénombre comme pour mieux plonger la salle dans une ambiance rêveuse, presque secrète. Un concert de BLONDE REDHEAD  ne révolutionnera pas la musique live. Le trio n’est pas très communiquant et se donne presque aucune liberté dans l’interprétation de ses chansons. Peu importe, le principe du « la musique parle d’elle même » est respecté et le magnétisme de Kazu fait le reste. Cela suffit à notre bonheur.

Partager:

  • Twitter
  • Facebook
  • Google

J’aime :

J’aime chargement…

Sur le même thème

cc

Les commentaires sont fermés.